Fonction Publique

Élections municipales : où en est la parité ?

Attention, cet article a été publié il y a 6 ans, 3 mois.
Il est probable que son contenu ne soit plus à jour.

Les effets de la loi de 2000 et les nouveautés de la loi de 2007.

Laloi de 2000, qui impose la parité sur les listes sans pourtantcontraindre à une stricte alternance, a permis de faire passer lepourcentage de femmes dans les conseils municipaux de 21,7% en 1995 à 33% en 2001.Le nombre de femmes élues maires a progressé mais reste faible (11,9%au total) même s’il est plus important dans les grandes villes (13,9%pour les villes de plus de 100 000 habitants).

La loi de 2007 impose pour les municipales de 2008 une stricte alternance sur les listes entre les hommes et les femmes et, surtout, elle exige que la parité soit également respectée pour les adjoints au maire.

L’enquête menée par l’Observatoire laisse pourtant craindre que les têtes de listes, donc les futurs maires, soient encore très majoritairement des hommes en 2008.

 Ce devrait être le cas pour 85% des listes présentées dans les villes de plus de 20 000 habitants.

Liens utiles

>2001 l’odyssée paritaire : rencontres avec les élues municipales -Rapport et dossier de presse – Observatoire de la parité entre lesfemmes et les hommes

>Loi du 31 janvier 2007 tendant à promouvoir l’égal accès des femmes etdes hommes aux mandats électoraux et fonctions électives – Panorama deslois – Vie-publique.fr

>onseil économique et social – La place des femmes dans les lieux dedécision : promouvoir la mixité – Bibliothèque des rapports publics ?La documentation Française

> Le site de l’Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes

>Dossier « Parité responsabilité : vie politique » – Espace «Femmes/Egalité » sur le site du Ministère du travail, des relationssociales et de la solidarité

avatar

A propos de Équipe GERESO

Cet article a été proposé par un des membres de l'équipe GERESO.

Pas de commentaires.

Ajouter un commentaire