Salon Solutions RH / E-learning Expo 2012 : vers la maturité ?

Cet article a été publié il y a 7 ans, 2 mois.
Il est probable que son contenu ne soit plus à jour.

Le salon Solutions RH / E-learning Expo 2012 qui s’est tenu Porte de Versailles a fermé ses portes jeudi soir dernier. Si les événements professionnels ne reflètent qu’une partie de la réalité du marché, ils permettent néanmoins de humer l’air du temps, de détecter les tendances, et d’apprécier les évolutions de la demande et les réponses apportées par les fournisseurs à un moment donné, pour un secteur d’activité spécifique.

Alors, que révèle le « cru » 2012 du salon E-learning Expo / Solutions RH ? Le point de vue – forcément subjectif et non exhaustif –  de GERESO, qui a présenté au cours du salon son offre innovante de formation RH sous forme de modules sur étagères, solutions de blended learning et de e-learning « ADN Expert® – Apprentissage Digital Nomade Expert ».

 

Le stand GERESO au salon E-learning Expo 2012

 

Un marché du e-learning qui se structure, des projets plus rationnels et plus professionnels que jamais, des acheteurs de formation mieux informés… Sans aucun doute, le marché du e-learning semble être en bonne voie vers la maturité… C’est le constat majeur qui vient à l’esprit, à l’issue d’une participation en tant qu’exposant au salon E-learning Expo 2012.

Pour preuve de cette structuration du marché et des acteurs, le choix de l’organisateur d’ajouter deux thématiques supplémentaires du côté des exposants, confirmant que cet événement est bien le rendez-vous annuel incontournable des RH 2.0 : en plus des sections Solutions Ressources Humaines (outil informatiques dédiés à la gestion RH), E-Learning Expo (solutions de formation à distance), Serious Games (solutions de formation par le jeu vidéo) et Ludimat Expo (formation par le jeu traditionnel), on trouvait cette année deux nouvelles sections baptisées Solutions Intranet et Collaboratif et RSE.

Un secteur  en pleine vitalité donc, faisant de plus en plus de place, à côté des poids lourds du secteur, aux acteurs modestes et spécialisés développant des solutions innovantes en matière de formation à distance, évaluation, serious gaming, web conference, plateformes collaboratives…

Autre preuve de ce dynamisme et de la variété des thèmes couverts par les conférences proposées par l’organisateur, les échanges sur les aspects purement techniques des nouvelles solutions de formation côtoyant les débats plus fondamentaux autour du rôle des RH, les concepts d’apprentissage, de gestion des compétences, ces tables rondes étant animées par des experts de renom, à l’image de Michel Diaz, président du cabinet de conseil en e-learning Féfaur en et directeur de la publication de E-learning-infos.com, et faisant la part belle aux témoignages de professionnels engagés dans des démarches de formation 2.0 ou de structuration de projets SIRH.

Quelques thématiques de conférences :

  • Le blended learning : pourquoi et comment ?
  • Le développement de la Compétence comme indicateur d’efficacité du dispositif Formation
  • Les Serious Games : vers l’âge de la maturité ?
  • Plateformes LMS : l’état de l’art
  • L’entreprise sur un plateau. A-t-on encore besoin de la formation en entreprise ?
  • Comment conduire le changement eLearning dans l’entreprise ?
  • Serious Games et Blended Learning : quelle intégration ?
  • La nouvelle frontière des apprentissages informels
  • L’évaluation de la formation : une question d’actualité
  • Intranet 2.0 et e-learning font-ils bon ménage ? Ce que l’un peut apporter à l’autre, et réciproquement…
  • Serious Games : quel avenir ?
  • Stress – Comment la formation du management à l’écoute et à la communication peut permettre de prévenir et gérer le stress et les risques psycho-sociaux ?

Du point de vue des acheteurs et responsables formation visiteurs du salon : le contexte économique y est sans doute pour beaucoup, mais cela est clair dans les discours des acheteurs de formation en e-learning : l’heure est à la rationalisation, les stratégies d’investissement raisonné succédant aux projets ambitieux et parfois très flous des dernières années !

Les projets de développement e-learning semblent plus construits que jamais : les cahiers de charges sont plus aboutis, les thématiques de formation visées sont précises, les populations à former sont mieux identifiées, les profils des prestataires à solliciter sont mieux cernés et les budgets plus cadrés, la plupart des acheteurs ayant intégré la notion de retour sur investissement des projets e-learning, en les comparant notamment aux projets de formation plus classiques en présentiel.

Ainsi, pour la plupart des entreprises grands comptes, le e-learning est désormais considéré comme une composante à part entière de la stratégie de formation, et non plus comme une « brique » supplémentaire venant s’ajoutant aux dispositifs existants.

En un sens, le e-learning semble être devenu ce qu’il aurait toujours dû être : un outil de formation parmi d’autres, à intégrer dans une politique de formation plus globale, visant la mise à niveau ou le développement des compétences des collaborateurs de l’entreprise.

La forme (le support, le média utilisé pour la formation, les modalités pratiques de la formation) est donc désormais au service du fond (l’objectif professionnel et de compétences visé par la formation) – et non plus l’inverse ! – ce qui constitue en soi un signal fort d’appropriation des outils e-learning par les responsables formation.

Autre constat fort sur cette édition 2012 du salon Solutions RH / E-learning Expo : les concepts techniques sont de mieux en mieux maîtrisés par les acheteurs et responsables formation : les vocables associés aux notions de normes, de langage de programmation, de médiatisation des supports, de plateforme collaborative, ne suscitent plus autant d’interrogations qu’au cours des éditions précédentes. De même, les acteurs et les pratiques sont mieux identifiés : éditeurs de plateformes LMS, producteurs de contenu, solutions de web conférences, studios…

Cette montée en compétence des RH en matière de connaissance du marché e-learning se traduisant notamment par les thématiques des ateliers proposés par l’organisateur, plus pointues que les années précédentes.

Quelques thématiques d’ateliers :

  • Elearning vs Serious games : comment faire le bon choix au travers d’exemples et de retour d’expériences
  • Comment optimiser la conception collaborative et la gestion des contenus de formation ?
  • Solution d’évaluation en ligne, proposant une  »App » optimisant le travail sur téléphones mobiles ou Tablettes
  • La conception de programmes de pédagogie ludique pour une plus grande efficacité de la santé en entreprise
  • Comment déployer votre formation eLearning en quelques clics ?

Au final, une édition 2012 qui révèle donc une montée en compétences des acheteurs de formation e-learning, une structuration des projets de formation e-learning et une plus forte spécialisation des prestataires.

Autres points de vue de visiteurs et d’exposants :

6 réponses pour Salon Solutions RH / E-learning Expo 2012 : vers la maturité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *