50 étapes pour créer sa petite entreprise

Cet article a été publié il y a 7 ans, 6 mois.
Il est probable que son contenu ne soit plus à jour.

Guide pour les entrepreneurs individuels, auto-entrepreneurs, dirigeants, artisans…

Nouveauté librairie, disponible en livre et ebook
Nouveauté librairie, disponible en livre et ebook

Disponible en librairie

Vous avez le projet de créer votre entreprise, de vous lancer dans un (nouveau) métier, ou de créer votre propre emploi.
Mais quelle que soit l’origine de votre projet, vous devrez accomplir un parcours qui peut paraître confus, tant les questions que vous vous posez sont nombreuses.

À quels objectifs personnels répond mon projet ? Comment construire mon business plan ? À quel niveau de chiffre d’affaires mon entreprise est-elle rentable ? Quelle structure juridique choisir ? Avec quel financement commencer ? Quelles sont mes chances de réussite ? Qui peut m’accompagner dans cette réalisation ?

Intégrant la nouvelle orientation sur le statut de l’auto-entrepreneur, ce livre très pratique est construit en 50 étapes chronologiques pour vous guider pas à pas dans la réalisation de votre projet d’entreprise.

En France, les deux tiers des créateurs d’entreprise sont toujours actifs après trois ans. Et vous pouvez en faire partie !

L’auteur

Patrick DUSSOSSOY a créé sa propre société sans avoir le premier euro. Il a ensuite racheté une petite entreprise en difficulté et en a développé trois autres. Il dirige aujourd’hui une société de services. Il est aussi conseiller à l’ADIE, la principale association de microcrédit en France.

 

 

Découvrez tout de suite un extrait de l’ouvrage ! 

 

Introduction

Si vous ouvrez ce livre, vous avez sans doute le projet de créer votre entreprise, de vous lancer dans un métier auquel vous réfléchissez depuis quelque temps. C’est peut-être la lassitude d’être salarié et dépendant d’un supérieur hiérarchique. C’est peut-être aussi la conviction que vous devez créer votre propre emploi pour trouver enfin un travail stable.

Quelle que soit l’origine de votre projet, vous allez devoir accomplir un parcours qui peut vous paraître inquiétant avant même de vous lancer, tant les questions que vous vous posez sont multiples.

Vous pourrez vous inspirer des conseils d’un proche qui pratique déjà le métier que vous avez choisi, et essayer de faire pareil. Qui vous dit que sa pratique est la bonne, que vous ne pourriez pas faire beaucoup mieux ? Vous allez demander des conseils en création d’entreprise auprès d’organismes censés vous aider. Pôle emploi vous guidera sur les grandes options et vous financera un organisme de conseil pour vous aider. Qui vous dit que le conseil de cet organisme sera motivé par votre réussite ? Vous allez chercher sur le Net et vous y trouverez beaucoup d’idées. Les sites du gouvernement en particulier, sont riches en informations. Ils sont précis. Mais ils sont tellement complets que vous aurez peut-être des difficultés à vous y retrouver, à choisir.

Quand le jour où vous déciderez de vous lancer approchera, vous apprendrez très vite qu’il vous faut produire un business plan pour votre banquier, celui qui vous paraît susceptible de vous prêter les fonds pour financer votre projet. Vous devrez choisir ensuite un statut juridique. Vous devrez chercher des conseils pour établir vos prévisions financières. Tant de sujets que vous ne connaissez pas ou peu. Quels que soient les conseils que vous allez utiliser dans votre préparation, soyez convaincu que c’est vous qui devez être le maître d’œuvre de votre projet de création. Que le business plan c’est d’abord à vous-même de le construire. Sauf si vous avez un très proche qui a de l’expérience, qui a eu de la réussite, qui connaît tous les aspects de l’entreprise et qui est prêt à consacrer des journées de travail pour vous guider, c’est à vous de faire ce travail d’analyse. C’est vous qui devez vous plonger dans la peau du futur chef d’entreprise que vous serez. Un bien grand mot qui vous fait peur parce que vous êtes loin de maîtriser tous les aspects d’une entreprise ! Soyez sans crainte. Des centaines de milliers de personnes se sont lancées avant vous. En France les deux tiers de ceux qui ont créé leur entreprise sont toujours actifs après trois ans. Mettez donc toutes les chances de votre côté pour faire partie de ces deux tiers.

L’objectif de ce livre est de vous aider à y parvenir. J’ai moi-même créé ma propre entreprise à 34 ans, sans avoir le premier euro. Cinq ans plus tard, elle avait plus de cent salariés. J’ai aussi racheté une entreprise plus petite et qui était en difficulté. J’ai pris la direction de trois autres. Trente ans d’expérience de la PME, toutes dans des métiers industriels différents.

Depuis quelque temps j’ai décidé de m’éloigner de l’industrie. J’ai créé une auto-entreprise de services, et je fais du conseil auprès de dirigeants de PME. Surtout, j’accompagne des créateurs de petites entreprises comme vous, en étant bénévole dans la principale association de microcrédit en France, l’ADIE. J’en ai rencontré plus d’une centaine, hommes et femmes, jeunes et beaucoup moins jeunes. La majorité, c’était avant le lancement de leur entreprise et donc pendant la préparation de leur business plan. D’autres, après la création, lorsque l’entreprise était opérationnelle et qu’elle rencontrait des difficultés de parcours. Certains créaient dès le départ une société, SARL ou EURL surtout. La plupart se lançaient en créant une entreprise individuelle, qu’ils soient artisans, sociétés de services ou entreprises libérales. Beaucoup étaient auto-entrepreneurs, parce que ce statut est souvent le mieux adapté, le plus simple pour démarrer.

C’est en aidant tous ces créateurs que j’ai eu envie d’écrire. Parce que j’ai acquis la conviction qu’un travail sérieux et complet de préparation de votre projet est indispensable pour améliorer vos chances de réussite. J’espère avec ce livre vous en persuader, et surtout vous guider dans votre démarche. Vous convaincre, entre autres que, dans cette phase initiale, vous devez vous pencher sur l’ensemble des fonctions stratégiques de l’entreprise, pour ne pas prendre un mauvais départ. La cible de clientèle, les prix de vente, le bon fournisseur, le bon positionnement, votre avantage concurrentiel sont des facteurs clés de réussite. J’ai trop vu d’échecs pour un mauvais prix initial, ou un mauvais choix de cible, ce qui aurait dû être évité. Dans une création, tout est à inventer, mieux vaut réussir dès le départ, parce que le changement est plus difficile. Y compris pour les fonctions de l’entreprise que vous ne connaissez pas et en particulier celles qui vous font peur comme la comptabilité. Vous devez et vous pouvez en comprendre quelques rudiments qui vous seront suffisants. Vous devez comprendre pourquoi une bonne analyse des chiffres est essentielle, et, si nécessaire, vous faire accompagner par une personne compétente pour les interpréter. Et ensuite lui faire confiance.

Il est aussi des questions plus personnelles et plus difficiles que vous devez certainement vous poser. Suis-je fait pour créer une entreprise ? Quelles sont mes chances de réussite ? Vais-je m’accomplir dans cette réalisation ? Il est clair que nous naissons inégaux, et pas simplement par le statut ou l’argent. Certains sont plus courageux, plus optimistes. Ils se contrôlent dans les crises, ils sont prêts à prendre des risques, ils bénéficient d’une bonne santé. Certains ont confiance en eux-mêmes. Ceux-là auront sans doute plus de chances de succès comme entrepreneur. Mais s’ils veulent en plus entraîner loin une équipe pour leur projet, il leur faudra aussi des qualités morales. Peu auront toutes ces qualités. Beaucoup réussissent pourtant. Il est probable aussi qu’il vous arrivera un jour d’échouer. Seuls ceux qui ne prennent pas de risque, ceux qui n’entreprennent pas, ont peu de chance de se tromper.

J’ai moi-même rencontré des succès dans mes entreprises, mais un échec douloureux aussi, le dépôt de bilan de celle que j’avais créée, dans un contexte de concurrence sauvage contre un groupe industriel beaucoup plus important, le groupe BIC, et sur un marché en forte baisse. La société a été finalement reprise par l’un de ses actionnaires. Je l’ai aidée à redémarrer et l’ai quittée. Je m’en suis relevé rapidement, pour repartir dans de nouvelles aventures.

L’échec fera peut-être partie de votre expérience. Il faudra l’accepter. Tous ces sujets sont abordés dans le livre. Parce que si vous voulez faire de votre entreprise plus qu’un emploi, un vrai projet qui vous apporte beaucoup de satisfaction, de liberté, de partage et peut-être beaucoup de réussite, vous allez devoir vous y engager totalement, avec enthousiasme. Votre entreprise sera une deuxième partie de vous-même. Elle vous demandera beaucoup d’énergie, d’engagement de soi, de stress, de responsabilités, de prises de risque. Vous y mettrez vos tripes. Et vous en serez fier. Il faut s’y préparer.

Après trente ans de direction générale de PME, mon enthousiasme pour ce métier que j’ai choisi n’a pas faibli. Je ne regrette pas d’avoir quitté à trente-deux ans une situation de salarié très confortable, pour plus d’autonomie, plus de risques et moins d’argent.

Le livre apporte des réponses à toutes ces questions que vous vous posez. À celles que vous devez vous poser.

Le livre suit des étapes chronologiques parce que la plupart des décisions sont fonction de choix précédents. Vous en comprendrez facilement la progression logique. Du métier à la stratégie pour arriver au statut juridique, puis au financier qui résulte de toutes les options que vous aurez retenues. Le livre doit vous fournir tous les outils pour décider. Pour être précis, il s’appuie souvent sur des textes officiels qui ont été extraits de sites Internet du gouvernement quelques jours avant l’impression du livre. C’est le cas sur les définitions juridiques, sociales et fiscales. Il sera prudent alors d’actualiser les réglementations et les chiffres retenus, les taux de charges sociales et fiscales par exemple. Tous sont susceptibles de changer à tout moment par décision gouvernementale.

Finalement le livre vous plonge dans le démarrage de votre entreprise.

50 étapes en tout. Un chiffre qui ne doit pas vous effrayer parce que seules quelques questions impliquent des décisions difficiles. Elles sont faciles à comprendre. Les autres correspondent à des choix que vous aurez à faire, et aux conséquences de ces choix, à des fonctions que vous méconnaissez sur lesquelles il sera utile de vous pencher, à des outils qu’il vous faudra préparer avant de démarrer. Aux premiers pas de votre création qui sont essentiels, parce qu’ils conditionneront la suite de votre aventure.

L’importance des étapes est inégale. Parce que certains sujets demandent beaucoup de détails pour que vous puissiez choisir. Au contraire des sujets importants sont à peine abordés, parce qu’ils se comprennent rapidement, sans nécessiter de larges descriptions. Et pour illustrer les diverses situations que vous pourrez rencontrer, des exemples précis, vécus par des créateurs que j’ai accompagnés, sont décrits dans les étapes plus techniques, sans chercher systématiquement à généraliser, puisqu’il n’y a pas deux univers identiques d’une entreprise à l’autre, et puisque chaque responsable d’entreprise a ses objectifs, ses valeurs, son style, ses opinions.

Le livre est construit en six parties :

QUE FAIRE ?

MON BUSINESS PLAN ?

MA STRUCTURE JURIDIQUE

MON PLAN FINANCIER PRÉVISIONNEL

COMMENT DÉMARRER ?

RENDRE L’ENTREPRISE PERFORMANTE

 

Tous ces mots, les constructions, les tableaux que le livre présente, pourront vous paraître complexes, loin du projet simple et accessible que vous souhaitez bâtir. Ne vous inquiétez pas ! Ce jargon, ces règles, ces constructions, ont été établis par les spécialistes pour qu’ils puissent se comprendre. Vous vous y habituerez, ou vous demanderez à un proche de vous accompagner. Essayez de ne pas les ignorer. Vous augmenterez vos chances de réussite, et vous serez en accord avec l’administration.

Si vos projets personnels vous conduisent à envisager un projet beaucoup plus ambitieux, le livre sera aussi un guide pour les étapes à suivre. Mais il vous faudra sûrement plus d’analyse, de précisions techniques. Il vous faudra aussi vous pencher beaucoup plus sur l’approche humaine du management des hommes et des femmes, ce qui deviendra l’une de vos principales ressources.

Le livre s’adresse donc à tous ceux qui veulent créer leur petite entreprise, de celui qui n’a pas de travail aujourd’hui et qui veut créer son emploi, à celui qui rêve de créer une entreprise qui deviendra grande, mais qui commence petit. À ceux qui souhaitent un deuxième métier pour accroître leurs revenus. À ceux qui ont soif d’indépendance et de liberté. À ceux qui cherchent à se dépasser dans une belle aventure.

 

La suite dans 50 étapes pour créer sa petite entreprise !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *