Initiation au shiatsu

Cet article a été publié il y a 13 ans, 7 mois.
Il est probable que son contenu ne soit plus à jour.

Un peu de vocabulaire…

Shiatsu signifie littéralement SHI : doigt, ATSU : pression.

C’est une technique de massage traditionnel japonais, reconnue par le gouvernement japonais en 1964. Le shiatsu trouve son origine dans la médecine chinoise et l’acupuncture.

Le shiatsu se fonde sur le principe que le corps et l’esprit forment un tout grâce à l’énergie KI.

Cette énergie est un équilibre entre le YING et le YANGque l’on peut schématiser médicalement par l’équilibre du systèmenerveux autonome. Il est composé des systèmes nerveux sympathique etparasympathique qui régulent nos grandes fonctions : respiration,digestion, etc.

Le KI circule par l’intermédiaire de 14 paires de conducteurs d’énergie que sont les méridiens. Ils sont parcourus par des points d’acupuncture appelés TSUBOS.

La moitié des méridiens sont ying et l’autre yang. Ils sont schématiséspar des lignes verticales qui vont de la tête aux pieds (à l’avant et àl’arrière du corps). Les méridiens et les tsubos représentent lesdifférents organes internes du corps.

Ainsi lorsque un organe fonctionne mal, on observe une perturbation des tsubos.

  • Ils peuvent devenir durs et douloureux, ils sont alors en surcharge énergétique : ils sont JITSU.
  • Ou bien ils sont mous, ils manquent d’énergie : ils sont KYO.
  • De plus des ganglions lymphatiques sont reliés aux organes internes quel’on retrouve le long de la colonne vertébrale, ce sont les points SHU.

    Par conséquent quand on stimule un point shu on stimule l’organeassocié. Ceci permet de rétablir l’énergie dans l’organe et donc dansson méridien associé.

    Le shiatsu est basé sur des techniques de massages, de pressions et d’étirements. Il est synchronisé sur la respiration du patient.

    Il fait ainsi lâcher les tensions créées par le système nerveuxautonome et stimule les défenses immunitaires. Il est surtout utilisé àbut préventif.

    Il apporte détente musculaire et apaisement de l’esprit. Il améliore lasouplesse corporelle et donc la mobilité articulaire. Il augmente laventilation pulmonaire. Enfin il stimule les différents systèmes :circulatoire, lymphatique et hormonal.

    Il se pratique allongé ou assis, en vêtements souples et légers ou bienà même la peau. Vous pouvez vous-mêmes, dans une certaine mesure,pratiquer un autoshiatsu sur des tsubos accessibles.

    A vos pouces ! ! !

    Faceaux agressions extérieures (par exemple les bruits, le stress, etc.),le corps lutte en actionnant le système nerveux sympathique.

    Or celui-ci est responsable, lorsqu’il ne fait plus face aux agressions, de blocages énergétiques

    Cela se traduit par des TSUBOS JITSU. Il est donc nécessaire de les masser pour rétablir l’équilibre.

  • Ainsi si le stress s’accompagne de maux de tête, pensez au point YINTANG. Il se trouve entre les deux sourcils. Massez-le avec l’index de manière circulaire pendant quelques minutes.
  • Si vous sentez des tensions dans votre dos, massez le 26 VAISSEAU GOUVERNEUR (26 VG) : sous le nez, juste sur le bord supérieur de la lèvre supérieure.
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *