Les facteurs de la cohésion au sein d’une équipe de travail

 Article mis à jour le 10 mars 2021 

« La valeur de l’équipe n’est pas fonction de l’addition des capacités individuelles, mais de leurs combinaisons dans une complémentarité active. » Raymond Chappuis

Une équipe n’existe et ne se donne efficacement à son travail que dans la mesure où elle présente une certaine cohésion.

En physique, la cohésion indique « la force qui unit les molécules d’un liquide ou d’un solide ».

Ainsi, appliquée à un groupe, la notion de cohésion renvoie aux facteurs qui maintiennent ensemble les membres d’un groupe et leur permettent de résister aux forces de désintégration.

Le degré d’attraction du groupe

Le degré de cohésion dépend, pour les membres du groupe, du degré d’attraction de celui-ci. Cette « valeur attractive » est fonction de l’intérêt des personnes pour les activités du groupe et son mode d’organisation. Cet intérêt est optimisé lorsque les éléments suivants sont clarifiés :

  • Les objectifs qui déterminent le sens de l’action menée.
  • Les modalités de participation : rôles attribués à chacun, évolution de ces rôles.
  • L’organisation matérielle.
  • Le style de leadership.

La situation d’être en groupe pose ainsi « le problème de l’humain » à savoir celui de l’expression de la sensibilité humaine et de ses difficultés relatives au degré de fragilité et de maturité de chacun face à autrui.

Lorsqu’une cohésion suffisante existe, le groupe devient ainsi un lieu de développement de la personne en ce sens qu’il peut permettre à chacun de mûrir en développant les capacités suivantes :

  • Aller vers les autres
  • S’adapter aux modes de fonctionnement des autres
  • Savoir accepter les frustrations
  • S’affirmer dans le respect de l’autre
  • Apprendre de ses erreurs
  • Être créatif

Par ailleurs, il existe plusieurs éléments psychologiques qui sont sources de confiance relationnelle au sein d’une équipe :

  • La satisfaction des besoins fondamentaux (besoin de sécurité, de reconnaissance, d’écoute, d’échange, d’appartenance, d’évolution).
  • L’attrait d’un but collectif qui développe la motivation et l’initiative personnelle.
  • Le développement d’affinités personnelles avec d’autres membres de l’équipe.

Les difficultés au sein d’une équipe ne peuvent être dépassées que grâce à un certain degré de cohésion. Pour créer cette cohésion relationnelle, il s’agit de développer l’esprit de coopération.

La rivalité et la méfiance étant les pires ennemis de la coopération, il est indispensable de créer la confiance pour générer l’« esprit d’équipe ».

Cette confiance s’établit progressivement au fil du temps et est le fruit d’un processus, c’est-à-dire du passage à travers plusieurs étapes distinctes :

Le groupe informel

Lorsque des personnes se rencontrent et se réunissent pour la première fois dans un lieu, elles ne sont pas immédiatement opérationnelles. Elles le deviennent au fur et à mesure que l’organisation, les objectifs et les rôles de chacun se clarifient. Une majorité de personnes sont intérieurement inquiètes, voire anxieuses durant cette phase. Les échanges sont peu nombreux et souvent stéréotypés.

Le groupe fusionnel

Après la phase d’incertitude, les personnes sont rassurées lorsque les objectifs commencent à être clarifiés et qu’une première organisation se met en place. Le sentiment d’appartenance au groupe est mis en avant. Le désir d’intégration de chaque personne est vécu comme essentiel. On parle plus du groupe en tant qu’entité que des individus eux-mêmes. Le groupe est également à cette étape plus centré sur sa construction et son existence que sur son efficacité à proprement parler.

Votre formation sur ce thème

 LES FONDAMENTAUX DU MANAGEMENT HIERARCHIQUE 

2 jours – À distance ou en présentiel

  • Disposer d’une vision claire des relations managériales dans une organisation
  • Connaître les repères clefs de l’exercice du management hiérarchique
  • Exercer un management structuré et structurant

Le groupe conflictuel

Le désir de différenciation caractérise la phase conflictuelle où les leaders s’affirment, où les tensions entre personnes sont latentes ou ouvertes, les divergences de points de vue sur les stratégies, l’organisation ou les objectifs s’expriment, les enjeux de pouvoir se manifestent. Le groupe devient alors un « espace de tensions ». Le risque de cette étape est l’éclatement du groupe s’il ne sait pas maintenir sa cohésion naissante. Par ailleurs, l’avantage de cette étape est l’accroissement de la productivité et une plus grande créativité. La présence et l’action d’un leader d’équipe, conscient de cette étape idéalement, sont alors fort utiles pour réguler cette phase sensible.

Le groupe-équipe

Lorsque les tensions, liées aux divergences ou aux incompréhensions, ont été exprimées et dépassées, un sentiment d’appartenance est intériorisé par les membres du groupe. Les compétences diverses et les différences interpersonnelles sont acceptées ce qui permet un échange libre et authentique des idées et des appréciations.

Une équipe est ainsi un groupe restreint travaillant vers un but commun clarifié. Toutes les personnes se connaissent et ont la possibilité d’échanges relationnels directs. Les rôles de chacun sont également clairs et acceptés par tous.

Une équipe est donc un groupe parvenu à maturité. Les membres du groupe étant suffisamment rassurés et reconnus font preuve de motivation par rapport au travail et aux objectifs, de solidarité et d’entraide, de communication active. Ils commencent ainsi inconsciemment à développer une culture commune.

Extrait du livre « Communiquer efficacement » (GERESO édition – octobre 2010)
Auteur : Guillaume LEROUTIER, Coach professionnel certifié en PNL (CQPNL), Formateur en développement du leadership,

3 réponses pour Les facteurs de la cohésion au sein d’une équipe de travail

  1. Bonjour
    Je souhaite mettre en place un indicateur afin de mesurer la cohésion de mon équipe. Auriez-vous des idées sur le sujet ou mis en place qqch de similaire qui fonctionne ?
    Par avance merci.
    cdt

  2. Bonjour,je souhaite proposer à ma hiérarchie une organisation à l’extérieur du lieu de travail sur une journée pour créer une communauté de travail (cohésion de groupe d’équipe ) avec de formations des atelier des jeux d’quipe tout ce qui peut se faire je cherche une société en mesure de me proposer un projet et bien sur un devis estes vous en mesure de me proposer cette prestation

  3. Bonjour Sajdak,
    Respectez vos engagements plus biens veillez sur vos équipes les rendra heureux, ensuite vous verrez que la cohésion s’installe naturellement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *