L'Avis d'Arrêt de travail en ligne (AAT) : un outil de contrôle pour les caisses ?

Cet article a été publié il y a 13 ans, 2 mois.
Il est probable que son contenu ne soit plus à jour.

Prochainement,l’assurance maladie va tenter de déployer un nouveau téléservice pour lesmédecins. Il s’agit de la rédaction en ligne des arrêts maladie : l’Avisd’Arrêt de Travail (AAT) dématérialisé.

Aujourd’hui lescaisses sont incapables de contrôler les arrêts courts, ceux de moins de septjours ouvrés.

En effet l’assurédispose de 48 heures, cachet de la poste faisant foi, pour adresser les deuxpremiers volets à sa caisse.

Le temps que lecourrier soit distribué, ouvert, que le volet soit déchiffré manuellement,ressaisie informatiquement et traité, le présumé malade est le souvent deretour au travail.

Il est de factoincontrôlable. Avec ces e-formulaires, la procédure de contrôle pourrait êtrelancée en temps réel.

Mais avec cese-formulaires qui arriveront immédiatement exploitables dans les caisses, alorsque le patient est encore au cabinet du médecin, la procédure de contrôlepourrait être lancée en temps réel et surtout externalisée.

Une enquêtepubliée récemment par AXMEDICA, un organisme de contrôle médical privé, faisaitétat de 42% d’arrêts maladie injustifiés.

En outre depuis 2008, certainesCaisses d’Assurance Maladie pilotes ont renforcé la collaboration avec lessociétés de contrôle privées comme AXMEDICA.

Un dispositif permet de suspendreles indemnités journalières versées sur simple présentation du rapport médicaldu contrôleur privé si celui-ci juge l’arrêt injustifié.

La généralisation dece dispositif à toutes les caisses est prévue pour 2010.

Source :i-med.fr – annuaire-secu.com

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Note moyenne de 0/5 basé sur 0 avis

Soyez le premier à donner votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *