Le bonheur, un petit pas sur le chemin

« Il n’y a pas de chemin vers le bonheur, le bonheur c’est le chemin. » Lao Tseu

La quête du bonheur est légitime et universelle. Qui ne souhaite pas être pleinement épanoui, dans tous les domaines de sa vie ? Être en bonne santé physique, exercer en toute liberté ses capacités mentales, se sentir confiant et serein, avoir des relations nourrissantes, prospérer financièrement.

À ceux qui croient que le bonheur est le lot de quelques chanceux, je leur réponds « Est heureux celui qui croit l’être », comme dit le proverbe. Nous construisons la réalité à partir du sens que l’on donne à une expérience vécue, à travers ce que nous voyons, entendons et ressentons. Le bonheur est une expérience subjective. Ça se passe entre les deux oreilles. Il ne survient pas dans la vie par hasard, mais se construit à travers nos perceptions; c’est une question d’interprétation d’événements.

Apprendre les stratégies des gens heureux

Si certaines personnes pensent que le bonheur les boude et que le malheur s’est abattu dans leur vie, c’est peut-être qu’elles portent trop d’attention sur les frustrations (cela peut-être les frustrations au quotidien, les regrets du passé ou les soucis du futur). Certaines personnes ont une tendance naturelle à voir les choses sous une perspective positive, qui les rend encline à être heureuse, en dépit des situations de vies difficiles, alors que pour d’autres leur perception des événements est négative.

Puisque le bonheur est une construction de l’esprit, on a tout intérêt à apprendre les stratégies des gens heureux, qui comme tout le monde, ont des hauts et des bas, mais qui voient les défis que leur lance la vie avec une autre paire de lunettes. Il ne s’agit pas de nier les obstacles, ni la souffrance en voyant tout en rose, mais de porter attention sur des éléments qui passent inaperçus et qui auraient un impact positif en apportant du bien-être.

S’entraîner à augmenter son niveau interne de bien-être

Savez-vous que vous pouvez vous entraîner à augmenter votre niveau interne de bien-être ?

Modélisons les stratégies de gens heureux. Le courant de la psychologie positive s’y est attardé. La psychologue Lucie Mandeville nous fait part des bonnes habitudes à développer pour ancrer le bonheur dans votre vie dans son livre « Le bonheur extraordinaire des gens ordinaires » (1). Nous  dégageons pour vous quelques conseils inspirants que nous livre l’auteure.

Comme l’être humain aurait naturellement tendance à voir le côté sombre des choses, alors changer d’attitude envers les situations problématiques de la vie, est une bonne habitude à prendre.

Sachant que le bonheur est une question de perception, un état d’esprit, on peut donc rééduquer son cerveau pour l’entraîner à effectuer deux gestes mentaux simples : diriger son attention sur certains stimuli positifs dans un événement et changer sa façon de penser. En d’autres mots, le bonheur résulte de l’attention portée à certains stimuli auxquels on associe une interprétation positive de la situation.

Ainsi, plutôt que de porter attention aux éléments frustrants d’une expérience, vous faites le choix conscient d’accorder votre attention aux situations qui peuvent contribuer à votre bien-être.

Vous vous exercez à redéfinir les événements en changeant votre façon de penser, pour vous mettre dans de meilleures dispositions est, un peu comme la gymnastique, une activité qui demande de la persévérance, mais avec de la pratique vous y gagnerez une nouvelle habitude, qui vous garantit une emprise sur votre bien-être.

Votre bien-être, une priorité !

Pour augmenter votre bien-être, faites-en une priorité : prenez le temps de vivre le moment présent, de savourer les opportunités de plaisir, de vivre vos passions, vos élans de créativité et de rêver aux projets qui vous tiennent à cœur. Par ailleurs, choisissez vos fréquentations pour être en relation avec des gens significatifs, avec qui vous vous sentez bien. La bonne humeur tout comme la morosité étant contagieuse, vous avez tout intérêt à vous entourer de personnes qui vous font du bien.

En appréciant les plaisirs de la vie qui s’offrent à vous au quotidien vous ressentirez alors de la joie, du contentement, de la satisfaction : un état émotionnel favorable que vous garderez en mémoire précieusement.

De plus, en cultivant les souvenirs heureux, vous portez votre attention sur des événements positifs et vous pouvez vous imprégner de l’état émotionnel de bien-être en revivant l’expérience comme si vous y étiez. Ceci peut vous aider à puiser en vous les forces nécessaires pour faire face à des situations difficiles.

En conclusion, le bonheur est un état d’esprit qui mérite toute votre attention pour enrichir votre vie.

La quête du bonheur est un engagement envers soi-même sur le sentier de la vie. Choisir d’être heureux, c’est accéder à la sagesse du cœur en reconnaissant et appréciant ce que l’on possède et en s’acceptant tel que l’on est. C’est aussi prendre soin de ses relations et de participer au bien-être d’autrui. Alors, soyez heureux !

(1) Pour aller plus loin sur le chemin du bonheur :
Mandeville, L. Le bonheur extraordinaire des gens ordinaires : la psychologie positive pour tous, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2010

Auteure : Catherine AYMARD, coauteur avec Jean LAPLANTE du livre « L’art de conclure une vente avec la PNL » paru aux Éditions GERESO.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Note moyenne de 0/5 basé sur 0 avis

Soyez le premier à donner votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.