Transmettre une entreprise : comment faire ?

Quand l’âge de la retraite arrive pour un entrepreneur, la question de la transmission de ce qui est souvent l’œuvre d’une vie et la responsabilité qui va avec se fait peu à peu jour. Transmettre son entreprise n’est pas une décision légère ni un acte impulsif. C’est une démarche qui demande souvent plusieurs années de réflexion et de préparation afin que tout se passe au mieux.

Prendre le temps de préparer la transition de l’entreprise

Ce temps de réflexion et d’action permettra de contacter les représentants de la CMA ou de la CCI (Chambre des Métiers de l’Artisanat ou Chambre de Commerce et de l’Industrie), d’évaluer la réalité de votre entreprise, de définir la marche à suivre pas à pas, d’évaluer les solutions fiscales et légales les plus appropriées et surtout de trouver le bon repreneur. Hors l’aspect légal et fiscal, la cession d’une entreprise, comme sa création, sont des aventures humaines. Elles nécessitent donc une vision claire et éduquée.

Comment apprendre votre entreprise à son repreneur

Une fois ces actions mises en œuvre le plus gros du travail reste à faire. Une entreprise c’est une vision, des salariés, une histoire, une chose qui, avec le temps a réussi à exister, en tant que telle, comme une marque mais aussi comme l’expression d’une direction. Une entreprise ça s’apprend. Il faudra former votre repreneur à la réalité et aux spécificités de cette entreprise, en cherchant aussi l’aide adéquate ou des solutions en ligne.

Bien qu’au cœur de votre dispositif, il faut se rendre à l’évidence, la pédagogie de l’entreprise c’est une chose en soi. Pour que l’entreprise perdure il faudra donc prendre le temps de la transmettre non seulement légalement et fiscalement mais humainement et complètement. La solution du tutorat en entreprise est possible depuis 2005 et permet d’encadrer cette transmission. Pour un chef d’entreprise de plus de 57 ans il existe aussi la solution de la Génération-Transmission mais cela implique que le futur repreneur ait moins de 30 ans, dans le cadre d’une entreprise familiale, mais c’est néanmoins une solution qui peut s’avérer très adaptée.

Comment se former à la transmission de son entreprise ?

Personne ne sait tout faire, et au fil des années passées à diriger une entreprise c’est peut-être le premier constat que l’on peut faire. Un bon chef doit savoir déléguer. L’intérêt de prendre son temps pour mener à bien la transmission de façon fluide, raisonnée et pérenne est de pouvoir soit apprendre à le faire soit se faire conseiller. De même pour former son repreneur, si l’expérience accumulée est une source de savoir en soi, pouvoir et savoir la transmettre en est une autre.

Des formations « Transmettre son entreprise » à la carte permettent une plus grande souplesse. Que ce soit via le e-learning qui permet une souplesse horaire réelle ou des formations intra et sur-mesure, GERESO apporte à la fois son expérience et sa capacité d’adaptation à vos besoins.

Céder son entreprise, et après ?

Après avoir formé votre successeur, n’oubliez pas aussi de penser à vous, la retraite ou la cessation d’activité quelles qu’en soient les raisons, impliquent de changer ses priorités de vie. N’oubliez pas que vous aussi vous aurez peut-être besoin d’un coup de main pour vous former à cet après, notamment par la lecture de cet opuscule : Etre l’acteur de sa retraite, de Nathalie Masson et Hélène Martineau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *