Se former en droit du travail : un impératif, même pour les professionnels les plus aguerris !

Grâce aux revues, sites web, forum en ligne spécialisés et conférences d’actualité, l’information en matière de droit du travail semble plus accessible que jamais aux professionnels de l’entreprise. Cela est-il suffisant cependant pour mettre à jour ses connaissances et sécuriser ses pratiques RH ? Rien n’est moins sûr... C’est le point de vue défendu dans cet interview par l'une des consultantes en paie et droit du travail de GERESO.

actualité de la paie secteur privé octobre et novembre 2017

Quel est l’intérêt de participer à une formation en droit du travail, lorsqu’on pratique son métier depuis des années ?

Le professionnalisme et les compétences ne s’inventent pas ! Ils s’acquièrent par l’expérience et la pratique. Toutefois, le droit du travail est un droit faisant l’objet de changements permanents, législatifs ou jurisprudentiels. Et ces changements doivent être rapidement analysés, afin de modifier certains comportements ou certaines pratiques.

La plupart des professionnels des ressources humaines sont confrontés au quotidien à la gestion du personnel de l’entreprise, et n’ont pas toujours le temps d’assimiler l’ampleur et l’importance des changements. Aussi, que l’on soit néophyte dans la fonction RH ou plus aguerri, il est essentiel d’effectuer des remises à niveau régulières pour éviter les risques.

Donc une veille régulière est indispensable… Des milliers d’informations sont d’ailleurs disponibles en ligne !

L’accès à l’information est facile, sa compréhension véritable beaucoup plus complexe. Le droit du travail est l’un des droits les plus complexes et mouvants, et ce qui peut paraître simple au premier abord, l’est rarement. Aussi, il est très important de bénéficier régulièrement d’un avis extérieur pour confronter sa compréhension de la législation et vérifier que les pratiques utilisées par l’entreprise sont toujours correctes.

À titre d’exemple, citons la législation sur le certificat de travail, qui a été récemment modifiée. Ce changement législatif s’accompagne d’une jurisprudence qui précise que la non-conformité du certificat de travail donne lieu à l’octroi systématique de dommages-intérêts au profit du salarié, même en l’absence de préjudice.

Ne pas avoir pris en compte ces évolutions, c’est prendre le risque de devoir verser des dommages-intérêts. Ce n’est ici qu’un exemple, car chaque domaine du droit social comporte les mêmes difficultés. Expliquer concrètement les enjeux et les implications pratiques de la législation sociale, loin de la théorie universitaire, telle est la mission de GERESO.

En termes d’actualité du droit social, quelle est la tendance de fond ?

On constate actuellement une recrudescence des contentieux issus des ruptures de contrat de travail. Car fort logiquement, c’est principalement au moment de la rupture, lorsque le salarié n’est plus sous la dépendance de son employeur, qu’il est le plus incité à agir.

De plus, les salariés sont de plus en plus informés de leur droit (ou de ce qu’ils pensent être leur droit !), notamment via internet. Que la rupture soit à l’initiative du salarié (démission, prise d’acte ou départ à la retraite), ou à l’initiative de l’employeur (licenciement ou mise à la retraite), aucune rupture n’est épargnée ! Même la rupture conventionnelle, pourtant très consensuelle car faisant l’objet d’une négociation, n’est pas à l’abri d’un éventuel contentieux.

Le risque de contentieux touche-t-il tous les domaines du droit du travail ?

Tous les aspects du droit du travail (contrats, congés, durée du travail, égalité hommes / femmes, représentation du personnel…) peuvent être source de contentieux, pour qui ne se soucie pas de la législation et de ses évolutions.

Pourtant la plupart d’entre eux peuvent être évités, à condition de connaître parfaitement les règles du jeu ! GERESO, en tant qu’organisme de formation spécialisé dans la gestion des ressources humaines, offre de nombreuses solutions à destination des entreprises (formations interentreprises, intra, sur-mesure, ouvrages pratiques, conseil, audit) afin de leur permettre de maîtriser la législation sociale, d’en comprendre les rouages et ainsi d’obtenir des relations sociales saines et sécurisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *