[EN BREF] Solde IR 2020

Selon leur situation, les contribuables bénéficieront d’un remboursement d’impôt sur le revenu lors de l’été ou d’un solde à payer à l’automne.

De la déclaration au solde d’IR

La campagne de déclaration des revenus s’est terminée, dans le cas général, le 8 juin dernier, date limite pour les contribuables domiciliés dans les départements 55 à 976. Les contribuables ont dû déclarer les revenus perçus en 2020. Au cours de l’année dernière, ils ont fait l’objet de prélèvements à la source (salaires, retraite, etc.) et/ou d’acomptes d’impôt sur le revenu (revenu des gérants, revenus fonciers, etc.).

Si le montant de l’impôt dû au titre de 2020 correspond exactement aux prélèvements à la source ou acomptes de 2020, les contribuables n’ont aucune démarche à réaliser. Dans le cas contraire, les contribuables auront un solde à régler ou bénéficieront d’un remboursement de l’État.

Les avis d’imposition seront mis en ligne sur l’espace personnel des contribuables sur impots.gouv.fr à compter du 26 juillet 2021.

Mettre à jour ses coordonnées bancaires

Dans ces 2 cas, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance a récemment rappelé la nécessité pour les contribuables de mettre à jour si nécessaire leurs coordonnées bancaires (communiqué de presse n°1141, 23 juin 2021). Ils peuvent réaliser cette opération :

  • en se connectant sur leur espace particulier sur gouv.fr, service « Gérer mon prélèvement à la source », rubrique « Mettre à jour vos coordonnées bancaires »
  • ou par téléphone au 0 809 401 401 (appel non surtaxé).

1er cas : solde à payer

Lorsque les prélèvements ou acomptes de 2020 sont inférieurs à l’impôt dû, le contribuable est redevable d’un solde à payer. Ce solde :

  • est directement prélevé sur le compte bancaire à partir du 27 septembre si le solde dû est inférieur à 300 €
  • est prélevé en 4 fois si le solde dû excède 300 €: prélèvements le 27 septembre, 25 octobre, 25 novembre et 27 décembre 2021.

2d cas : remboursement

Lorsque les prélèvements ou acomptes de 2020 sont supérieurs à l’impôt dû en 2020 ou lorsque le contribuable a droit à une restitution de réductions ou crédits d’impôt, il bénéficie alors d’un remboursement réalisé le 20 juillet ou le 6 août 2021.

Un montant de prélèvement à la source trop élevé peut être la conséquence d’une baisse des revenus entre 2019 et 2020. Le contribuable peut éviter à l’avenir cette situation en demandant un ajustement de son taux de prélèvement à la source ou de ses acomptes sur son espace personnel impots.gouv.fr.

Le remboursement peut aussi être la conséquence d’un remboursement de la réduction d’impôt pour dons ou investissement locatif ou du crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile ou par la garde d’enfants. Le remboursement est dans ce cas réalisé sous déduction de l’acompte de 60% perçu en janvier 2021.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *