[EN BREF] La sécurisation et la gestion des accès et des identités sont encore trop faibles au niveau des entreprises

Cet article a été publié il y a 4 ans, 5 mois.
Il est probable que son contenu ne soit plus à jour.

Avec le passage de l’informatisation de certaines activités des entreprises, la question de la sécurité est maintenant devenue un enjeu plus que capital. C’est dans le but de donner une meilleure visibilité sur l’état actuel de la sécurisation des données d’accès et d’identification au niveau des entreprises qu’une enquête a été menée conjointement par Capgemini et RSA Security.

Intitulée “Identity crisis: How to Balance Digital Transformation and User Security”, cette étude montre que le niveau de sécurisation des données informatiques des entreprises est actuellement trop faible. Pour cette enquête, 800 cadres dirigeants d’entreprises des États-Unis, de la France, du Royaume-Uni et des pays baltiques ont été questionnés sur leurs avis ainsi que sur ce qui est actuellement opérationnel dans leurs sociétés en termes de sécurisation des accès utilisateurs.

L’étude a révélé que :

  • 62% des dirigeants interrogés reconnaissent que la sécurisation efficace des données de gestion d’accès et d’identités est plus que primordiale.
  • Cependant, seulement 26% des entreprises étudiées possèdent un niveau de sécurisation satisfaisant.

L’étude montre donc que la majorité des entreprises qui offrent ou pensent offrir bientôt des services numériques à leurs clients sont conscient de l’importance de la question sécurité, mais que le processus de renforcement de la protection des données est encore en phase de développement.  Preuve de cela, le sondage révèle que 68% des entreprises questionnées ont augmenté le budget consacré à la sécurisation des données

A consulter : enquête compllète “Identity crisis: How to Balance Digital Transformation and User Security”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *