[EN BREF] Qualité de vie au travail : Un salarié heureux est 31% plus productif !

Dans une interview publiée le 23 mai 2016, Catherine d’Aléo, directrice du développement de la Performance Sociale du groupe Apicil montre l’importance du rôle de la performance sociale dans le développement économique des entreprises.

L’efficacité d’une démarche santé au travail pluri-dimensionnelle

Selon les propos de cette responsable, il apparaît clairement que la performance sociale doit-être appréhendée d’une manière globale, en tenant compte en tenant compte de l’ensemble des facteurs qui permettent de susciter l’engagement des collaborateurs. Cette approche vise à fédérer les collaborateurs autour du projet de l’entreprise, et offre une opportunité tangible pour concilier qualité de vie au travail et qualité de travail tout court.

Placer la performance sociale au cœur de la stratégie d’entreprise

Afin de faire émerger des solutions innovantes et favoriser la performance économique, il est nécessaire d’impliquer toutes les parties prenantes de l’entreprise : Direction, managers de proximité, salariés, représentants du personnel.

En effet, bien que les problématiques puissent varier d’une organisation à une autre, l’enjeu est l’élaboration puis la mise en œuvre d’une démarche construite autour d’un diagnostic adapté au contexte, et répondant aux besoins de l’entreprise. Le diagnostic ainsi réalisé permettra ensuite la traduction en plan d’actions, traitant de plusieurs domaines tels la santé physique, le fonctionnement des équipes, ou bien, la reconnaissance des salariés.

 

Source :

interview-de-catherine-d-aleo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *