[EN BREF] Tendances RH 2016 : Les principaux défis à relever au niveau de la RH

Cet article a été publié il y a 4 ans, 9 mois.
Il est probable que son contenu ne soit plus à jour.

Les résultats de l’enquête « Tendances RH 2016 » mené par le cabinet Deloitte viennent de paraître. Cette enquête, réalisée au niveau de quelques leaders au niveau de DRH et de DG de 130 pays, dont 229 en France, livre les principaux points de vue des responsables RH sur les modes de travail.

90% des responsables français interrogés considèrent que la nécessité de restructurer ses modèles organisationnels est une priorité. Selon Philippe Burger, associé responsable Capital Humain chez Deloitte : «  On se dirige clairement vers un modèle plus souple, dans lequel les décisions se prennent à un niveau plus bas par des équipes flexibles et interconnectées « . Cette orientation est prise en considération au niveau des directions : 40% des DRH et des DG interrogés envisagent d’effectuer une réorganisation en 2016.

91% des équipes dirigeantes interrogées en France et 82% au niveau mondial pensent également que le développement de la culture d’entreprise est un axe prioritaire. Seulement, seule une proportion de 28% des répondants disent « bien comprendre la culture de leur entreprise ».

L’engagement des collaborateurs est ainsi considéré comme un enjeu majeur de la stratégie des entreprises. 91% des responsables français sondés estiment que c’est un chantier prioritaire et, 60% le considère comme étant un avantage concurrentiel pour créer une organisation fédératrice et attractive. Dans la mise en œuvre, une proportion de 2 responsables interrogés sur 3 disent mesurer régulièrement, au moins une fois par an, le taux d’engagement de leurs collaborateurs.

Afin de faire face à ces nouveaux défis, 75% des sondés disent développer une culture d’apprentissage dans leur modèle d’organisation. Il y a encore de la matière à travailler car seuls 25% des répondants pensent que leurs programmes actuels de formation sont efficaces ou adaptés.

Au niveau des process mis en place, 72% des personnes interrogées mettent à la disposition de leurs collaborateurs des cours en ligne, 53% ont recours à des certifications externes, 36% parrainent des programmes de formation par des établissements d’enseignement externes.

Selon Gabriel Bardinet, senior manager capital humain chez Deloitte : « Au-delà de l’acquisition de compétences métiers, ces dispositifs contribuent à faciliter la conduite du changement vers de nouveaux business, de nouveaux métiers, de nouvelles organisations, de nouvelles formes de travail… ».

Source :

business.lesechos.fr

 

Une réponse pour Tendances RH 2016 : Les principaux défis à relever au niveau de la RH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *