Quiz : Le congé de paternité

En début d’année, le Parlement européen et le Conseil de l’Union sont parvenus à un accord sur une nouvelle directive relative à l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et prévoyant, notamment, le droit, dans tous les Etats, à un congé paternité d’au moins 10 jours, indemnisé à hauteur d’un arrêt maladie.

Parallèlement, l’Espagne a augmenté, au début du mois d’avril, la durée du congé paternité le portant à 8 semaines avec l’intention de le passer progressivement à 16 semaines en 2020.

Qu’en est-il en France de la réglementation relative au congé paternité ?  Applicable depuis le 1er janvier 2003, il est devenu, en 2012, un congé d’accueil de l’enfant, afin de l’adapter aux évolutions de notre société ? A qui est-il ouvert ? Quelle est sa durée ? …

Ce quiz vous permet donc de tester vos connaissances sur le congé paternité en vue d’assurer une information pertinente à vos salariés et d’être un relais efficient auprès des managers.   

A vous de jouer !

Quiz : congé de paternité


1/10 - Il faut nécessairement être le père de l’enfant pour bénéficier du congé de paternité.



2/10 - Un salarié n’a à justifier ni d’une condition d’ancienneté, ni d’une situation de famille pour s’en prévaloir.



3/10 - La durée du congé de paternité est de 11 jours ouvrés.



4/10 - Le congé de paternité doit être pris dans les 6 mois suivant la naissance de l'enfant



5/10 - Le congé de trois jours lié à la naissance d’un enfant ne peut être accolé au congé de paternité dans la mesure où il doit être pris au moment de l’évènement.



6/10 - En cas de naissances multiples, le congé est doublé.



7/10 - Le salarié doit informer l’employeur de son intention de prendre son congé au moins un mois avant la date envisagée.



8/10 - L’employeur peut licencier pour faute un salarié partant aux dates souhaitées malgré la demande de report de sa hiérarchie.



9/10 - Le congé de paternité est assimilé à du travail effectif pour l’acquisition de congés payés.



10/10 - Le congé de paternité est pris en compte pour le versement de l’intéressement et de la participation.





Références juridiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *