7 conseils d’ICARE pour rater à coup sûr la transmission d’un message difficile !

Depuis près de 30 ans les Participants à nos formations nous demandent pour quelles raisons avoir choisi pour notre Institut le nom d'un personnage qui incarne l'échec, un looser, le "Gaston Lagaffe" de la mythologie ! Nous avons tenté de leur expliquer qu'ICARE est l'acronyme de l'Institut de Communication Appliquée pour la Réussite des Entreprises, qu'Icare avait osé le changement, avait voulu prendre de la hauteur, … rien n'y fait !

Alors qu'à cela ne tienne nous avons décidé de donner raison à ces perplexes et de jouer le contrepied de notre vocation en vous proposant chaque mois dans cette rubrique "les 7 conseils d'ICARE pour rater à coup sûr" vos moments importants de communication et de management.

7 conseils d'ICARE pour rater à coup sûr la transmission d'un message difficile !
7 conseils pour rater la transmission d'un message difficile !

Si, comme nous, vous êtes de plus en plus sollicités par vos Collaborateurs, vos Collègues, votre Hiérarchie, vos Clients, vos Proches, … et que vous n’avez pas toujours la volonté, les moyens ou le temps pour donner une suite positive à ces sollicitations il est nécessaire que vous sachiez exprimer intelligemment votre refus ou votre position : en effet, prenez garde au contenu et à la forme de votre message si vous ne désirez pas rentrer en conflit avec vos Partenaires à la moindre divergence avec eux !

ICARE vous livre ci-dessous ses 7 meilleurs conseils pour rater à coup sûr vos refus ou vos transmissions de messages difficiles :

  1. Surtout ne vous préparez pas : votre message est beaucoup plus crédible lorsque vous êtes spontané(e), lorsque votre Interlocuteur ressent vos hésitations, entend vos formulations ampoulées, reçoit des explications fumeuses ou des arguments impertinents !
  2. Tournez autour du pot : c’est un des musts de l’efficacité qui vous permet, sans vous exposer, de distiller des informations par cercles concentriques jusqu’à faire supposer à votre interlocuteur le contenu de votre message avant d’avoir à lui délivrer !
  3. Disculpez-vous, victimisez-vous : dans la même logique de ne pas « prêter le flanc » vous pouvez également rejeter la responsabilité de votre réponse sur un Tiers, idéalement un Décideur qui porte ainsi le mauvais rôle du Commanditaire et vous, celui du simple « Facteur », obligé de distribuer le message !
  4. Agissez par surprise : si le registre du « C‘est pas moi, c’est lui ! » n’est pas dans votre nature et que vous souhaitez affirmer votre position l’alternative du « Droit Au But ! » s’offre à vous :  surprenez votre Interlocuteur en choisissant un moment où il ne s’y attend pas du tout et glissez lui votre réponse sans ambages : « Tiens, au fait, pour ta demande d’augmentation c’est Non ! »
  5. N’expliquez pas :  quelle que soit la méthode choisie rien ne sert de donner du sens à votre message : c’est comme ça un point c’est tout ; si votre interlocuteur ne comprend pas les tenants et les aboutissants de votre position c’est son problème ; d’ailleurs lassé de psychoter sur les explications qu’il n’a pas obtenues il passera plus rapidement à autre chose !
  6. Faites la sourde oreille : dans la même veine que notre conseil précédent n’invitez surtout pas votre Interlocuteur à vous faire partager son émoi, son déni ou sa colère ; ne faites pas preuve d’empathie, n’écoutez pas ses complaintes, cela ne fera que retarder son acceptation de la situation !
  7. Passez à autre chose : plutôt que de ressasser en permanence avec lui sa déception, balayez-là d’un revers de main, et exigez de lui d’aller de l’avant, de relever de nouveaux défis qui lui permettront, c’est certain, de dissoudre ses tracas et ses frustrations… et si dans le cadre de son rebond il vous demande quelque chose vous savez désormais comment lui dire « Non » de façon efficace.

Votre formation sur ce thème

 CONDUIRE DES ENTRETIENS MANAGÉRIAUX PÉDAGOGIQUES ET MOTIVANTS 

2 jours – En présentiel ou à distance

  • S’approprier les fondamentaux du management individuel de collaborateur.
  • Déclencher et préparer un entretien managérial.
  • Mettre en œuvre une méthodologie de conduite d’entretien en cohérence avec son objectif.

Fin d’année et période de bilan obligent, ICARE vous retrouve le mois prochain pour aborder un sujet capital dans la relation aux autres et le management : le feedback ! Il vous donnera ses meilleurs conseils pour rater à coup sûr vos entretiens d’évaluation de performance, de compétence, de collaboration, du dernier trimestre scolaire, …) !

Dans cette attente toute notre équipe vous souhaite un très beau mois de novembre.

L’auteur

Patrick Van Honacker Romain DESJONQUÈRES

Ingénieur Arts et Métiers, Romain DESJONQUÈRES démarre sa carrière en milieu industriel, dans les secteurs de la pharmacie, de l’électronique puis de l’automobile. Il y occupe des responsabilités techniques et managériales pendant 12 ans.
En 2009, il lance une activité de consultant free-lance (formation, organisation industrielle) qu’il mène de front avec une carrière de musicien (compositeur, violoncelliste).
Après 10 ans de mise en œuvre, animé par des motivations humanistes il obtient en 2019 les certifications de Coach&Team® et de Process-Comm® et décide de rejoindre l’Institut ICARE by GERESO pour y intervenir en tant que Consultant, Formateur et Coach sur les thématiques, de communication, de management, des risques psychosociaux et du mieux-être au travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *