[EN BREF] Congés de proche aidant et de présence parentale

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2022 revalorise les allocations pour les congés de proche aidant et de présence parentale, versées par la CAF.

Le congé de proche aidant est octroyé au salarié pour s’occuper d’une personne handicapée ou faisant l’objet d’une perte d’autonomie d’une particulière gravité. Il s’agit d’un congé non rémunéré par l’employeur mais qui peut donner lieu à une allocation journalière du proche aidant (AJPA).

Le congé de présence parentale s’adresse au père ou à la mère d’un enfant à charge et qui nécessite des soins contraignants et la présence soutenue d’un des parents. Il n’est pas rémunéré par l’employeur mais peut ouvrir droit à l’allocation journalière de présence parentale (AJPP).

Ainsi, depuis le 1er janvier 2022, le montant journalier de l’AJPA et de l’AJPP est de 58,59 € et de 29,30 € pour une demi-journée. Les deux allocations ne peu-vent pas se cumuler. Les montants journaliers pour un couple ou une personne isolée sont identiques.

Décret n° 2022-88 du 28 janvier 2022 relatif à l’allocation journalière du proche aidant et à l’allocation journalière de présence parentale

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Note moyenne de 0/5 basé sur 0 avis

Soyez le premier à donner votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.