[EN BREF] Plan social à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Paris Île-de-France : les syndicats disent non.

Cet article a été publié il y a 8 ans.
Il est probable que son contenu ne soit plus à jour.

Le processus de mise en place d’un nouveau plan social à la CCI de Paris Île-de-France poursuit sa route malgré la décision de plusieurs syndicats de montrer leur mécontentement.

La Confédération Française de l’Encadrement-Confédération Générale des Cadres (CFE-CGC), la Confédération Générale du Travail (CGT), la Force Ouvrière (FO) et l’Union Nationale des Syndicats Autonomes (UNSA) ont en effet quitté la commission paritaire le 7 mars 2016 après l’absence de plus amples discussion sur des mesures qu’ils jugent comme « des économies sur le dos des salariés ».

Ce nouveau plan social sera acté lors de l’assemblée des élus de la CCI du 24 mars prochain. Ce qui déplaît surtout aux syndicats et aux représentants du personnel, c’est que cette démarche risque de supprimer entre 300 et 400 postes à la CCI de Paris Île-de-France.  En tout, ce seront 1000 personnes qui seront concernées par ce nouveau plan social. Une pétition en ligne a en outre été lancée par les syndicats concernés.

Les réactions du CFE-CGC sur le prochain plan social à la CCI Paris Île-de-France

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Note moyenne de 0/5 basé sur 0 avis

Soyez le premier à donner votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *