Mad skills : valoriser les compétences atypiques

Le monde du recrutement, en perpétuelle évolution, s’adapte à la société qu’il reflète. De nouveaux concepts émergent régulièrement pour voir apparaître des méthodes de recrutement plus inclusives. Ainsi, on peut déceler en tout profil des compétences importantes à prendre en compte pour la suite de la vie du collaborateur et de l’entreprise.

Mad Skills : valoriser les compétences atypiques

En 2018, Mr Michel Bardel, maître de conférences en Gestion des Ressources Humaines à l’IAE Gustave Eiffel, expliquait comment la révolution numérique et la transformation digitale engendrée avaient éveillé un intérêt pour le développement et la considération en recrutement de compétences autres que techniques.

Cet argument cumulé au fait que les crises accélèrent le développement de compétences, principalement de compétences atypiques, et nous voici aujourd’hui à discuter à travers de nombreux anglicismes tels que soft skills, hard skills et tout particulièrement mad skills pour comprendre les nouveaux enjeux du recrutement et la manière de valoriser son expérience en tant que candidat.

Afin de vous permettre d’y voir plus clair, il est intéressant de commencer par répondre aux questions suivantes : concrètement les mad skills qu’est-ce que c’est ? Comment les définir, les identifier et les mettre en avant lors d’un processus de recrutement ?

Les mad skills : Fiche pratique

Encore nouveau dans le paysage du recrutement français, recontextualisons avec une définition, des exemples concrets et le pourquoi ils suscitent à présent l’intérêt des recruteurs.

Définition du concept de mad skills

Le concept de mad skills provient de la Silicon Valley. C’est une façon de définir les compétences développées à partir de loisirs pratiqués à un haut niveau ou durant une longue période. Plus qu’un hobby, c’est une réelle passion pour les personnes concernées. Les mad skills peuvent aussi être appelées compétences atypiques ou compétences « folles ».

Le terme mad skills est communément utilisé comme générique, mais il rassemble un très large éventail de compétences comme par exemple :

  • Le sport : selon le sport pratiqué, cela peut par exemple permettre de mettre en avant un fort esprit d’équipe (sport de groupes comme le football ou le basket-ball), l’endurance et la détermination (natation, course à pied)
  • L’art : une chanteuse d’opéra développe son art à haut niveau. Son expérience de la scène et du public peut lui permettre d’assumer plus facilement les prises de paroles publiques au nom de l’entreprise.
  • Le bénévolat : vous êtes bénévole d’une association depuis 10 ans ? Vous avez participé à la construction d’une école ? Voilà des engagements qui font généralement évoluer une personne et qui méritent donc amplement de figurer dans une liste de mad skills.

Les mad skills sont ces compétences transposables qui sont issues de vos expériences et de vos passions et qui peuvent se développer tout au long de la vie. *

Pourquoi les mad skills intéressent-elles les recruteurs ?

Les mad skills, du fait de leur caractère atypique, représentent une véritable force vive qui peut participer à l’innovation et à la compétitivité d’une entreprise et ça, les recruteurs l’ont bien compris !

Les recruteurs intuitifs et innovants vont attacher une importance aux expériences significatives dès la première lecture du CV.

Pour faire un rapide rappel :

  • Les hard skills : compétences techniques directement en lien avec le poste, qui s’apprennent à l’école ou lors de formations, et qui sont indispensables pour la poursuite du processus de recrutement.
  • Les soft skills : compétences humaines (empathie, capacité d’écoute…) sont prises en considération dans les processus de recrutements et sont relativement facilement identifiables par les recruteurs.
  • Les mad skills : compétences atypiques, le « petit plus » du candidat qui permettra de se démarquer lors d’un processus de recrutement pour coller parfaitement aux attentes du poste. Les mad skills peuvent être difficilement identifiables par le recruteur si elles ne sont pas mises en avant par le candidat à travers son CV ou lors de l’entretien d’embauche.

Très concrètement, les entreprises tentent maintenant de mesurer comment, des compétences alors non prises en compte dans le monde du travail peuvent permettre d’apporter l’impulsion nouvelle, l’innovation, la création inattendue qui fera la différence face à la concurrence.

Les mad skills au profit du candidat

Les personnes dotées de mad skills peuvent représenter une valeur ajoutée très forte pour une entreprise. Force est de constater que les hard skills et les soft skills ne seront bientôt plus suffisantes pour pouvoir se distinguer lors d’un processus de recrutement. Alors, comment mettre en avant les mad skills sur un CV et lors de vos échanges avec le recruteur ?

Comment mettre en avant les mad Skills sur son CV ?

Les mad skills pouvant être difficiles à identifier pour le recruteur, il faut absolument que vous y fassiez mention dans votre CV ! Comment faire pour faire apparaître les mad skills de façon pertinente sur votre CV ?

Optimisez la rubrique « Centres d’intérêts » de votre CV.

Cette mention sur le CV permet au recruteur d’en apprendre plus sur vos passe-temps, vos activités extra-professionnelles et donc sur la personne que vous êtes.

Vous faites du bénévolat dans une association ? Vous pratiquez un sport de façon passionnée ? Vous êtes parti vivre une expérience à l’étranger ? Faites-en mention dans votre CV. Le recruteur pourra ainsi identifier en vous des compétences transposables qui pourront faire la différence lors du processus de recrutement.

Afficher votre différence en tête de CV

Vous avez participé aux Jeux Olympiques ? Battu un record du monde ? Remportez une distinction qui pourrait profiter à l’entreprise ? Vous pouvez le mettre en valeur sur votre CV. Selon les visions, mettre un véritable talent au même niveau qu’un simple loisir sur un CV peut constituer une erreur d’appréciation.

Votre talent particulier, cette compétence qui vous distingue, développée depuis une de ces extraordinaires expériences vous permettra de vous démarquer en vous valorisant par rapport aux autres candidats.

Les mad skills retiennent tout particulièrement l’attention des entreprises innovantes et des start-up. Cependant, les professionnels du recrutement sont de plus en plus nombreux à s’y intéresser alors, comment, une fois mis en avant sur un CV, pouvez-vous les mettre en valeur en entretien ?

Votre formation sur ce thème

 CONDUIRE L’ENTRETIEN DE RECRUTEMENT 

2 jours – En présentiel ou à distance

  • Disposer d’une méthodologie fiable pour conduire les entretiens de recrutement.
  • Affiner sa capacité à analyser et à comprendre le comportement d’un candidat.
  • Utiliser des outils efficaces pour sélectionner la meilleure candidature.
  • Détecter les « soft skills » et les « mad skills » pour une analyse plus fine du candidat.
  • Développer une posture non discrimante et bienveillante tout au long de l’entretien.

Comment parler des mad skills en entretien ?

Mentionner les mad skills sur son CV, c’est bien ; en parler en entretien, c’est mieux !

Aborder ses mad skills en entretien pourrait réellement faire la différence entre votre profil et celui d’un autre candidat. Réfléchissez en amont à la manière dont les mad skills que vous possédez vous ont permis de développer des compétences qui feront de vous un atout pour le poste en question.

Expliquez au moment opportun de l’entretien, en quoi votre passion vous a permis de développer des compétences particulières. Par exemple, le fait d’avoir été classé joueur au tennis vous a appris à faire face aux autres. Votre persévérance et votre combativité seraient sans aucun doute un atout pour un poste de commercial.

Pour que le recruteur prenne la mesure de votre « talent », donnez-lui des exemples concrets de situation que vous pouvez analyser devant lui. Vous pouvez par exemple lui expliquer en quoi en tant qu’ancien skipper professionnel, vous êtes habitué à réagir très rapidement ce qui fait de vous, d’une certaine manière un expert en situation de crise.

Trouver un emploi dans un domaine qui saura mettre à profil vos mad skills vous permettra de vous épanouir d’autant plus professionnellement qu’il mettra à profil des compétences que vous avez aimé développer au niveau personnel.

Cependant, avoir des mad skills et les mettre en valeur ne suffira pas pour décrocher l’embauche dont vous rêvez. Gardez à l’esprit que c’est le trio : hard skills, soft skills, mad skills qui sera bien souvent gagnant.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Note moyenne de 5/5 basé sur 2 avis

Soyez le premier à donner votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.