Formations éligibles au CPF : comment en bénéficier ?

Le 1er janvier 2015, le Compte Personnel de Formation (CPF) remplaçait le Droit Individuel à la Formation (DIF), permettant à chaque salarié d'une entreprise de droit privé de cumuler des heures de formation utilisables tout au long de sa vie professionnelle, y compris en cas de changement de société.

Cet article a été publié il y a 3 ans, 8 mois.
Il est probable que son contenu ne soit plus à jour.
CPF : quelles sont les formations éligibles ?

Le dispositif est ouvert à tous les salariés possédant un contrat de travail de droit français (y compris les salariés de nationalité étrangère), âgés de 16 ans et plus (15 ans pour les jeunes titulaires d’un contrat d’apprentissage). Un an après son entrée en vigueur, faisons le point sur les formations éligibles au CPF et les conditions dans lesquelles vous pouvez utiliser le capital d’heures acquis au fil de vos emplois.

Toutes les formations sont-elles éligibles au CPF ?

Le compte personnel de formation est réservé à des usages précis : bénéficier d’un accompagnement à la validation des acquis de l’expérience (VAE) ou encore suivre des formations destinées à acquérir ou renforcer les compétences élémentaires (lire, écrire, compter) dans le cadre d’un parcours appelé Socle de compétences ou Cléa. Il peut également servir à financer une formation certifiante parmi une liste de formations éligibles au CPF consultable en ligne.

En revanche, le CPF ne permet pas de réaliser un bilan de compétences : si vous souhaitez effectuer ce type de bilan, vous pouvez vous tourner vers un conseiller en évolution professionnelle (à Pôle Emploi, Cap Emploi, à l’APEC ou dans une mission locale par exemple) qui vous orientera vers l’organisme le plus adapté à votre situation.

Ainsi, si l’usage des heures de formation n’est pas entièrement libre, il offre néanmoins de nombreuses possibilités pour développer ses compétences et les faire valider par un diplôme ou une certification.

Formations éligibles au CPF : une liste pensée pour vous

La liste des formations éligibles au CPF a été établie par les partenaires sociaux : sous cet intitulé sont regroupées les principales organisations syndicales représentant les salariés (CGT, CFDT, etc.) et les employeurs (MEDEF, CGPME, UPA). On trouve aussi bien des partenaires sociaux propres à chaque branche professionnelle que des partenaires sociaux nationaux et régionaux, afin de répondre au mieux aux besoins en formation de tous les salariés.

La liste des formations disponibles dépend de votre situation personnelle (salarié ou demandeur d’emploi), de votre secteur d’activité mais aussi de votre région (région de résidence si vous êtes demandeur d’emploi ou région où se trouve votre employeur actuel si vous êtes en poste).

Il est possible de suivre une formation dans une autre région, soit lorsque les formations éligibles au CPF qui vous sont proposées se déroulent dans plusieurs régions au choix, soit lorsque votre région de rattachement n’offre pas la formation dont vous souhaitez (et pouvez) bénéficier.

Formations éligibles au CPF : quelles modalités ?

Le CPF se veut flexible pour répondre au mieux à vos besoins : ainsi, dès lors qu’une formation est proposée dans votre liste personnalisée, vous pouvez en bénéficier, qu’elle se déroule en présentiel ou par correspondance, qu’elle soit de courte ou de longue durée.

De même, lorsque votre formation débouche sur une certification, celle-ci doit est enregistrée au Répertoire national des certifications professionnelles ou inscrite à l’inventaire (prévoir un lien web) pour être éligible au CPF. GERESO propose par exemple plusieurs parcours diplômants de niveau III (bac +2) à Master 2 (bac +5), éligibles au CPF. Ils peuvent être suivis dans leur intégralité ou par blocs de compétences (eux aussi éligibles au CPF). N’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes au 0 800 400 460 si vous souhaitez un complément d’information.

Un dispositif en plein essor

A fin 2015, près de 210.000 dossiers de formation avaient déjà été validés depuis l’entrée en vigueur du Compte Personnel de Formation (dont près de 80% concernant des demandeurs d’emploi). 2 millions de comptes ont par ailleurs été créés sur le site web du CPF. Des chiffres qui témoignent d’une belle croissance après un démarrage en douceur début 2015. Une campagne de communication a également été lancée par le gouvernement cet automne, elle devrait contribuer à sensibiliser salariés et employeurs à ce dispositif.

Des négociations sont en cours en faveur de la création d’un Compte personnel d’Activité (CPA) qui permettrait une gestion simplifiée de tous les droits dont peut bénéficier un actif au fil de son parcours professionnel, dont le CPF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *