[EN BREF] Sexisme : un état des lieux dans les entreprises françaises

Cet article a été publié il y a 5 ans, 5 mois.
Il est probable que son contenu ne soit plus à jour.

Profitant de la Journée internationale de la Femme du 8 mars dernier, l’association FCE France a tenu à rappeler que le sexisme est encore bel et bien présent dans la sphère professionnelle.

L’association  a commencé son intervention par une liste de témoignages de certaines cheffes d’entreprise sur les cas de sexisme qu’elles ont vécus tout au long de leur carrière. L’une d’elles a ainsi eu droit à « J’ai tenté de promouvoir des femmes au maximum, bien que nos dossiers soient très techniques » et une autre à « Nous avons bien un homme, mais ils veulent absolument  une femme, alors nous te sollicitons… ».  Eva Escandon, Présidente de FCE France, a aussi pris la parole durant cette intervention. Elle a entre autres déclaré : « il y a […] le signe qui rejette, la parole qui exclut, le sourire qui infantilise, le dos qui se tourne ou le haussement des épaules dès lors qu’une femme, dans des lieux de pouvoir ou dans certains groupes à majorité masculine, s’exprime sur le sujet ». Selon elle, le véritable combat n’est pas la parité, mais la promotion des compétences des femmes pour promouvoir la prise de postes à responsabilités.

Quelques chiffres ont aussi été communiqués durant cette intervention :

  • Seulement 3% des 400 plus grands groupes français ont des Présidents femmes
  • Les conseils d’administration du CAC 40 ne comptent que 34% de femmes
  • 13% seulement des femmes travaillant dans l’administration occupent des postes à responsabilité
  • Dans les Chambres de Commerce et d’Industrie, seules 14% de femmes sont élues

Source: INSEE et CCI

Pour plus d’info, l’article du FCE France : «- Journée internationale du 8 mars – la parité économique : une actualité brûlante* » 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *