[EN BREF] CPF : 60% des DRH constatent le développement accru de la formation interne

Cet article a été publié il y a 3 ans, 1 mois.
Il est probable que son contenu ne soit plus à jour.

Dans l’édition 2016 du baromètre CEGOS de la formation professionnelle en Europe, quelques 120 Directeurs des Ressources Humaines – Responsables Formation (DRH-RF) partagent leur ressentis sur les conséquences de la réforme de la formation du 5 mars 2014.

En 2016, ils sont 62% à penser que cette réforme a simplifié le droit à la formation, et 57% à estimer qu’elle a facilité l’accès à la formation pour les catégories de personnes qui en était auparavant éloignées. Comparé à 2015, cette année, ils sont 12% de plus à considérer que le recours à la formation a progressé suite à cette réforme.

Au niveau des entreprises de plus de 2000 salariés, le dispositif concernant le CPF a été bien appréhendé. 60% de ces entreprises ont une ou plusieurs personnes en interne qui accompagnent les salariés souhaitant mobiliser leur CPF. Parallèlement, sur les 2620 salariés interrogés pour le baromètre, ils sont 90% à déclarer avoir été aidé par leur entreprise dans leur démarche.

En France, les formations mixtes, unissant formation en présentiel et formation à distance, sont passées de 36% en 2015, à 46%. Au niveau européen, 90% des DRH-RF disent que la digitalisation est davantage intégrée dans les formations qu’ils proposent, à raison de 10 points de plus comparé à 2015.

Mathilde Bordat, experte du management de la formation chez CEGOS analyse que « l’entreprise s’empare du CPF car c’est un moyen pour elle de récupérer du financement ». Par contre, elle met en garde contre d’éventuels malentendus : « Attention à ce que le CPF ne rate pas sa cible principale : les publics les plus fragiles dans l’emploi », en l’occurrence les jeunes et les ouvriers.

Source :

http://www.focusrh.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *